31 décembre 2011

Dénouons le passé

Chercheurs nous le sommes, scrutant dans les visages qui s’offrent à nous en toute innocence, ce qui fut et ce qui sera peut-être…

« Chercher dans le visage d’un enfant ou dans les rides de l’âge… »
nous dit Jean-Luc Pouliquen
« Chercher sur l’autre rive… »
ce qui hante nos rêves de passant sur notre terre si belle mais si fragile qu’on a parfois envie de la bercer comme un enfant !

Chercher une flamme qui se propage au fil du temps dans le cœur des hommes peuplé de désirs d’infini :



Pierre Sentenac


« Là-bas, est le pays de la légende
une île peut-être
Mais nos yeux plus faibles que ceux du
lynx que ceux de
l’aigle peinent à en discerner
les contours »

écrit Michèle Molto-Courren.
Ainsi les livres tracent des routes, des chemins, mais le temps passe et dans notre errance nous dénouons le passé, ce quotidien imprimé en nous malgré l’absence !

« Ne pas séparer le soleil
des terres qu’il éblouit
des êtres qu’il mûrit.
Comment vivre ici
sans enfoncer ses doigts
dans l’étoffe du souvenir… »

se demande Jean-Luc Pouliquen, toujours en quête d’un enracinement…



Jacques Faufour



Peut-être est-il encore des gestes qui nous humanisent, ce jeu subtil entre ombre et lumière…et je contemple ces draps immenses tendus comme des oriflammes devant un mur trop grand…
Le chatoiement mouvant des couleurs nous invite à la pause, au renouveau…
Soulevons les voiles, un à un, d’un quotidien pérennisé.



Compléments:
Texte de présentation de Michèle Serre
illustration "Une Ile peut-être" de Pierre Sentenac
photographie de l'exposition "Chroniques d'un regard" de Jacques Faujour
au Musée de St Maur:
du 17 Déc. 2011 au 15 Mars 2012

Livres:
"Mémoire sans tain" de Jean-Luc Pouliquen 
est en vente port compris au prix de: 16,50Euros
voir: loiseaudefeudugarlaban.blogspot.com 
ou http://www.librairieharmattan.com/

"Une Ile peut-être" de Michèle Molto-Courren,
illustration de Pierre Sentenac (éd. Le Bien-Vivre),
Pour commander cet ouvrage contacter l'adresse mail: pierresentenac@orange.fr 
( Livres d’artiste de Collection, cousu main, couverture Moulin Laroque, papier moulin ou vergé:
tirages 100 exemplaires numérotés, prix: 15Euros)



Pour un commentaire cliquer sur l’enveloppe ci-dessous.

1 commentaire:

  1. Merci à Michèle Serre et à Pierre Sentenac d'avoir ouvert ce magnifique blog au service du "beau" et du "vrai". Qu'il soit le lieu en 2012 d'une riche et sensible présentation de la création poétique et picturale d'aujourd'hui !

    RépondreSupprimer