18 février 2012

Mémoire double, la poésie et la peinture




Texte de Présentation



                                  Il existe dans notre siècle des œuvres
dites abstraites mais nostalgiques
de la présence de signes évidents.
Nous souffrons tous de cette absence
Innommée.

C’est pourquoi nous habitons
dans certaines œuvres
et ce que nous reconnaissons  d’instinct
dans ces paysages à peine ébauchés,
ce que nous voyons dans ces épures modelées
sont musiques d’espaces étreints,
d’arbres rencontrés
d’oiseaux saisis au vol.

Emergences, résurgences,
Tels sont les actes accomplis
Dans ce rituel de couleurs.

Moments de pure attente …



Pierre Sentenac, Encres/Arche



Autour de la création


De la source


Car en amont coule la source
minuscule dans sa candeur première
L’incorporelle du voyage
qui à tâtons
Cherche ses formes
dans la mémoire du chemin.

                - § -

Formes rigides,
nous commençons à naître
entre ciel et terre
émergeant de la brume
où se trame en silence
Notre désir éperdu de clarté.

                - § -

Cela appelle le bleu
Mer,
Ciel,
Terre dans son miroir
allongée au soleil
Langue de soif
sur mes nuits.

Michèle Serre



Livre:

« Les Ephémères I » de Michèle Serre,
4 gravures de Pierre Sentenac

est disponible aux éditions Le Bien-Vivre
Pour commander cet ouvrage contacter l'adresse mail: pierresentenac@orange.fr 
( Livres d’artiste de Collection, fait main, couverture Moulin Laroque, papier moulin ou vergé:
tirages 100 exemplaires numérotés , prix:19Euros)








Pour un commentaire cliquer sur l’enveloppe ci-dessous.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire